Contre-indications du massage suédois

Il existe plusieurs variations de modalités de massothérapie selon la région ou elle est pratiquée. Par conséquent, la liste des contre-indications variera en conséquent.  Il y a toutefois des meilleures pratiques, tel comme l’ajustement de la pression, le bon sens et que le massothérapeute prenne le temps d’identifier s’il y a des contre-indications.

Voici une liste de contra-indications pour le massage.

Contre-indications absolues pour le massage suédois

  • La fièvre (+ de 37.5°C).
  • Les maladies infectieuses ou contagieuses.
  • Les premières semaines après une chirurgie.
  • L’hémophilie.
  • Des antécédents de troubles cardiaques.
  • Des fractures.
  • Phlébite, thrombophlébite.
  • Hypertension non controlee.
  • Pour les cas de troubles circulatoires, cardiaques et de diabète, s’assurer que le client a une recommandation médicale.
  • Dermatoses ou éruptions cutanées.
  • Tuméfaction.
  • Ecchymoses.
  • Entorses.
  • Déchirures musculaires ou ligamentaires.
  • Blessures ligamentaires ou musculaires.
  • Fractures tisseuses.
  • Brûlures.
  • Infection bactérienne ou virale.
  • Nausée ou douleur abdominale.
  • Plaies ou cicatrices récentes.
  • Infection cutanée (éviter les zones atteintes).
  • Maux de dos importants.
  • Maladies inflammatoires aiguës (aussi : zona, eczéma, psoriasis).
  • État fébrile.
  • Maladies métaboliques graves nécessitant un repos complet.
  • Artériosclérose.
  • Maladies nerveuses sévères.

Contre-indications relatives

  • Inflammation.
  • Cancer.
  • Diabète (nécessité de suivi médical)  – éviter les jambes de diabète ou de troubles circulatoires (phlébite, thrombose, varices).
  • Femme enceinte (demande formation spécialisée).
  • Hypertension (doit être contrôlée et sous surveillance médicale).
  • Problème cardiaque (favorise la relaxation mais doit être sous supervision médicale).

Précautions / être attentif

  • Les percussions.
  • L’application de chaleur intense et prolongée.
  • Les manœuvres de décongestion tissulaire profonde (traitement cellulite).
  • Le massage profond au niveau des trous sacrés.
  • Étourdissements.
  • Malaises, douleurs.
  • Maladie contagieuse.
  • Intervention interdits après une opération chirurgicale.
  • Cas de blessures.
  • Cycle de menstruation plus qui est lourd et plus long que normal.
  • Haute pression.
  • Allergies .

Les contre-indications locales

  • Fragilité capillaire.
  • La prise d’un traitement anticoagulant.
  • L’hyperlaxité ligamentaire.
  • Certains troubles cardio-respiratoires.
  • La synovie active.
  • Calcification dans les tissus mous.
  • Dans le voisinage d’une infection de la peau qui aurait tendance à s’étendre (furoncles, clous, acné, blessures infectées).
  • Dans la région d’une inflammation aiguë (ex : ganglions ou de la moelle des os).
  • Cas graves d’hypertension, d’artériosclérose, de maladies cardiaques ou ombilicales ou inguinales.
  • Diarrhée.

Contra-indications pour la massothérapie au Québec

Au Québec la pratique n’est pas légiférée, voici des recommandations:

  • Ne pas diagnostiquer quoi que ce soit.
  • Parler de « manouvres » et non pas de « manipulations ».
  • Parler de « clients » et non pas de « patients ».

HISTORIQUE des contra-indications

Les contre-indications au massage au Québec selon l’Office des professions en avril 1992 sont également disponibles:

https://www.opq.gouv.qc.ca/fileadmin/documents/Publications/Avis/avismedecinesdouces.pdf

Les contre-indications au massage pour les gens atteint de cancer:

http://www.aqtn.ca/files/Massotherapie-contraindications-cancer.pdf