Est-ce que les restrictions sont applicables à la massothérapie?

Non, du moins pas à ce jour.

L’AQTN a instauré un système de restrictions afin de mieux cerner les compétences de ses membres non seulement en termes d’heures étudiées mais en termes de pratique et expérience.

Les restrictions, en général, sont rares et s’appliquent typiquement aux thérapeutes ayant étudié  à l’étranger, principalement dans des provinces, états ou pays légiférés.

Une restriction se définie comme une limitation au champ de pratique d’un thérapeute. Elle doit être comprise et acceptée par écrit par le thérapeute et se retrouve dans le dossier du membre, qui s’engage à la respecter (par exemple un naturopathe de l’Ontario qui déménage au Québec aura plusieurs  restrictions importantes à respecter.)

La restriction peut provenir des limitations de la loi 21 – un point de considération tellement importante qu’on le demande dans le formulaire d’adhésion.

Les restrictions sont du cas-par-cas puisqu’il faut prendre en compte plusieurs paramètres tels:

  • exigences de formations
  • exigences légales
  • exigences déontologiques
  • équivalences
  • expérience

L’utilité des restrictions est de s’assurer que la personne qui travaille au Québec est conforme aux lois et offre des traitements sécuritaires.

This entry was posted in Blog and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

CAPTCHA Image
Play CAPTCHA Audio
Reload Image